Etre visible sur le Web, c’est être référencé naturellement, ce n’est pas du référencement payant



Quel est la différence entre les deux ?

75% du trafic d’un site web, provient du référencement naturel.

Pourquoi le référencement naturel engendre de meilleurs résultats que le référencement payant ?


Le référencement payant, (nommé aussi SEA, ou Google adword).

Ce sont les liens qui apparaissent en haut des pages de réponses sur le moteur de recherche.

Par exemple, suite à cette requête « formation création de site saint raphael », apparaîssent 4 réponses « Annonce » qui sont des liens payants.


Pour s'afficher en annonce payante, vous choisissez, auprès de Google, un certain nombre de mots clés, et ce dernier vous fait apparaître lorsqu'une requête contient vos mots clés.

Et vous payez si ce dernier click sur votre lien.

Le prix de ce click est en fonction de la concurrence, de l’offre et de la demande. Pour avoir un ordre d’idée, le click moyen va souvent tourner autour de 1 à 2 €. Vous fixez un budget global auprès de Google, et la campagne de référencement payant commence. Elle s’arrêtera quand vous déciderez de ne plus payer.

Le référencement naturel, ( nommé aussi SEO, ou non payant).

C’est la capacité à pouvoir apparaître après une requête, sur le moteur de recherche, après les annonces payantes.


Analysons à présent la pertinence des réponses à cette requête « formation création site saint raphael ».

Pour les réponses payantes :

- « 1&1 »est un éditeur de sites qui n’est pas sur Saint Raphael et qui n’offre pas de formation. - « Ubiz » un éditeur de sites qui n’est pas sur Saint Raphael et qui n’offre pas de formation. - « Coteweb » propose des formations, mais sur Nice. - « Cforpro » propose des formations, mais sur Paris.

Conclusion : Aucune réponse payante ne répond à la requête précise de l’internaute.

Pour les réponses naturelles : - « Ambra » est une agence Web sur Saint Raphael qui propose des formations. - « Enanti » est une agence Web sur Saint Raphael qui propose des formations.

Conclusion : les deux premières réponses naturelles répondent parfaitement à la requête.

Pourquoi un tel écart dans la qualité et la précision des réponses entre le payant et le naturel ?

La raison est dans la taille de la base de données, d’où Google extrait ces réponses.

Pour le référencement naturel, c’est 30 000 milliards de page web. Pour le payant, c’est peut-être cent mille, un milliard de fois moins.

Et bien évidement, plus l’échantillon est grand, et plus Google peut extraire des réponses pertinentes. Voilà pourquoi les réponses en référencement naturel sont de meilleure qualité que les réponses en référencement payant.

Et je le répète, c’est encore plus vrai dans le référencement naturel local.

L’internaute ne s’y trompe pas, puisqu’il click à plus de 80% sur les réponses en référencement naturel, délaissant quasi automatiquement les annonces payantes.

Pour le référencement naturel, Google visite 20 milliards de sites par jour, les indexe, (30 000 milliards de pages à ce jour) afin de donner à vos requêtes les meilleures réponses possibles.

C’est ce travail qui rend son moteur de recherche si populaire. (95% des requêtes, et 40 millions d’utilisateurs par jour, en France).

En visitant les sites, Google veut connaître le plus précisément possible le contenu de chaque page. Il faut donc faciliter ces visites et aider Google à indexer les pages de votre site. C’est cela le référencement naturel.

Il y a des règles, des structures à mettre en place, pour être suffisamment bien référencé et apparaître en 1ere page des résultats. ( La seule qui compte, puisque 90% des internautes ne visitent que la 1ere page des réponses).

Si vous êtes une entreprise ayant un marché local ou régional, il sera facile d’atteindre cet objectif, avec la mise en place des 7 piliers du référencement. Pour un marché plus national, voir Européen, les 7 piliers seront nécessaires, mais pas forcément suffisants.

De plus le référencement naturel est pérenne, contrairement au référencement payant. Et il peut être encore plus performant dans le temps, si vous entretenez régulièrement ce référencement.

C’est une véritable opportunité : Il y a encore quelques années 90% des sites, vous avez bien lu, 90%, n’avaient pas mis en place les bases minimum pour un bon référencement. C'est le meilleur référenceur de France, Olivier Andrieu qui l'écrivait sur son site Abondance.com.

Et les chiffres n’ont guère évolué.

Profitez-en !

Références : - http://palevesque.com/ctr-resultat-de-recherche/


DECLARATION D’ACTIVITE EN QUALITE DE PRESTATAIRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE N° 93830530983 auprès du préfet de Provence Alpes Côte d’Azur.
Ce numéro ne vaut pas agrément de l’état.

© Copyright ENANTI 2019